samedi 17 novembre 2012

Rythmes qui soulignent et frappes qui ponctuent

Ca doit faire presque quatre ans que la trilogie de "la Crucifixion en rose" d'Henry Miller traîne sur mes étagères. J'ai bien dû lire un millier de fois la première page de Sexus, je suis toujours freiné par l'impression que ça me ressemble trop. Alors m'attirent davantage la fiction, les fantasmes, les intrigues criminelles, les mondes imaginaires détournés, les peintures colorées, n'importe quoi pour me dégager un peu de ce que je suis.
Parenthèse refermée. 

- Il paraît que c'est au 5è mois de grossesse que le foetus commence à apprécier les sons qu'il entend.

- Les vieux et la technologie:
"Abus dangereux, juin 2012: Qu'écoutes-tu en ce moment?
David Gedge: Tous les disques que j'achète finissent sur mon iPod, que j'utilise en mode shuffle. Donc je passe des Pixies à des big bands, puis The Like, une bande originale d'Ennio Morricone, du punk 77 ou de la disco. C'est vraiment une super invention: tu te fais ta radio personnelle!"
Bien joué David!
   - les vieux entre eux
 "J'ai essayé de le tirer davantage vers un territoire post-punk avec mes chansons des albums de reformation mais ça n'a pas vraiment pris... Il [J. Mascis] est plus que jamais un disciple dévoué au classic rock." Lou Barlow , juillet 2012 (source


- J'ai décroché le cocotier. Ca fait un moment que je suis à la recherche de la compilation ultime de Buddy Holly qui comprendrait un beau package et qui soit complète. Down The Line remplissait seulement le premier point. Il manquait Rave On par exemple et on se retrouvait avec 1000 versions d'un même morceau. Un peu dur d'écouter d'une traite. Memorial Collection est la soeur jumelle de Down The Line mais sans la répétition des prises alternatives. C'est une compilation sur 3 disques sortie chez Geffen en 2009 pour les 50 ans de la mort de Buddy Holly.



Il me reste qu'à trouver des chaussettes épaisses à losange, un GPS, un tapis de bain coloré et un nouveau sac pour remplacer mon sac à dos. 
Look the magic in the daily routine!

4 commentaires:

  1. Henry Miller est un de mes auteurs préférés, mec. La trilogie en question tue tout.

    RépondreSupprimer
  2. Je vais de temps à autre sur le forum de loobiecore et la petite phrase sur J et le classic rock m'avait complètement échappée

    le commentaire en entier est assez triste je trouve :/

    RépondreSupprimer
  3. ah salut santiagoo. Il y a d'autres petits trucs que j'ai lus mais que j'ai pas précisément en tête qui me font penser que c'est pas encore l'entente totale ou du moins que leur relation est assez distante malgré la qualité des albums de reformation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais ben c'est bien triste

      mais quelque part j'imagine que lou trouve son équilibre grâce aux $$$ de dino jr :
      - il peut faire vivre sebadoh de manière détendue, sans la grosse pression de rentabilité derrière
      - il est pas trop frustré par les choix artistiques de dino jr vu qu'il a sebadoh à côté

      Supprimer