vendredi 8 juin 2018

Roquefort ou Gorgonzola?


Weezer ou Superchunk ?


Weezer, ils sont beaucoup moins constants dans la qualité mais je pourrais jamais faire sans ce groupe. Weezer.

Buffalo Tom ou Dinosaur Jr ?


Difficile. Peut-être Dinosaur Jr quand même, même si j’adore Buffalo Tom. Je sais pas en fait.Y’a des albums de Buffalo Tom que j’aime pas en entier, mais bon quand même, quand ils ont le truc, ils l’ont. Si on m’enlève « Summer » et « CC & Callas », je vais vivre un peu moins bien. J’écoute davantage Buffalo Tom globalement.

Ben Kweller ou Tom Petty ?
 



Facile. Kweller. Question de génération certainement.

Lemonheads ou Soul Asylum ?


Sans hésiter : les Lemonheads, mais j’aime aussi Soul Asylum. Un peu moins c’est tout. J’ai énoooormément d’estime pour Dando. Il y a un truc très prenant et identifiable dans sa musique. Même dans les reprises. Pour lui, une chanson est une chanson.

Shiner ou Jawbox ?
 

Jawbox. Je connais un seul album de Shiner qui est très bien, mais Jawbox c’est plus varié, plus profond, batterie de dingo, c’est l’extase…

Pavement ou Sonic Youth ?

Rien à voir! J'exagère. Largement Pavement, mais j’y suis pas non plus dessus tous les jours. C’est surtout pour le côté folk/rock de Crooked Rain et les morceaux pop de Brighten the Corner. J’en ai plus rien à carrer de Sonic Youth. Et les deux groupes sont vachement différents. Pavement, de loin, de loin….

Hellacopters ou Rocket From The Crypt ?


Là c’est un peu chaud. Je pense que ce qui est le plus immédiat pour moi, c’est les Hellacopters. Les refrains puissants, toujours de l’avant, les grandes balades. C’est plus riche que RFTC, je pense, même au niveau de l’écriture.

Wedding Present ou Silkworm ?
 

Silkworm largement, pour tout le côté classic rock derrière sur les albums début 2000. Chicago !!!! Mais bon, chez Wedding Present, j’aime bien Seamonsters et quelques trucs sur l’album El Rey. Les débuts sautillants, je peux plus.

Velvet Crush ou Teenage Fanclub ?

 


Je pourrais pas vivre sans In The Presence of Greatness (et peut-être sans certains disques de Velvet Crush que je connais pas encore), mais à juger sur toute la discographie, c’est Teenage Fanclub que je mets dans mon panier. Impossible de choisir un album même si le pas entre les premiers et Grand Prix ne peut être franchi que par un géant.

DM3 ou Redd Kross ?
 


Je connais bien deux disques de Redd Kross, « Show World » et « Phaseshifter », qui sont incroyables. Est-ce que c’était moins mélodique avant ces disques? Un peu moins vu « Born Innocent » que j’ai choppé à la convention du dsique du Bikini. En tous cas, même si j’adore ces deux skeuds, j’ai plus d’affection pour DM3 qui est un groupe d’une puissance pop intergalactatique qui m’a pris en tenaille dès les premières notes de « Italian Style ! Garage Sale vol2 ».

Sloan ou les Posies ?
 

Dur. Pour les deux, j’y suis venu tard alors que c’est pile mon truc, et c’était à peu près au même moment, je crois. Donc je peux pas dire que par affection, il y en ait un qui passe devant l’autre. Les discographies se ressemblent au début, mais Sloan sont plus réguliers et plus constants (vu qu’ils sont quatre à composer). Mais les morceaux les plus forts chez les Posies sont plus forts que les morceaux les plus forts chez Sloan, à mon avis. Je sais toujours pas dire. Peut-être les Posies quand même. Auer ou Stringfellow ? Peut-être Auer.

Codeine ou Karate ?
 





J’ai écouté Codeine avant Karate. Et l’album de Chris Brokaw avec la pochette rouge aussi. Ca m’a vachement interpelé cette lenteur froide et pesante. Complètement différent de tout. On pourrait trouver que ça va nulle part mais au final, ça me fait remonter de fortes émotions pas forcément très définissables.
Même s’il y a des couleurs communes et des émotions fortes qui remontent pareillement chez Karate, c’est quand même un truc différent. Au niveau du son très enveloppé et arrondi, jazzy donc, en tous cas sur Unsolved (je connais que celui-là), c’est hyper fort. Donc, au final, c’est moins brut mais toujours froid et je pense que ça me fascine davantage que Codeine. Quand j’entends le disque, je me dis : ouah !

Brendan Benson ou Jason Falkner ?
 
La disco de Benson est plus foisonnante. Justement, les albums de Benson où ils ont collaboré ensemble (les premiers), je les connais pas bien. J’adore « Alternative to Love » de Benson. Cependant, j’écoute plus souvent les albums de Jason Falkner, surtout son premier. Donc disons Jason Falkner. Aussi pour sa participation à « Chaos and Creations… » de Paul McCartney et à « Is and always was » de Daniel Johnston….

Jawbreaker ou J Church ?
 


Jawbreaker mais J Church c’est un grand groupe également.

Bluetip ou Retisonic ?

Retisonic. Ca s’écarte un peu du hardcore. Je préfère. Ca m’a vachement marqué la première fois que j’ai entendu un titre de Retisonic. La batterie, la voix, c’est hyper simple et pas minimaliste pour autant. C’est hyper généreux et reconnaissable aux premières notes.

Dischord ou SST ?
Dischord. Tout simplement parce que j’écoute plus de groupes Dischord que SST.
Mes albums préf sur SST sont des albums aux sensbilités pop (Buffalo Tom, Dinosaur Jr, Hüsker Dü…). Des albums qui comptent quand même beaucoup après réflexion. Donc je sais pas, c’est globalement que je préfère ce qui s’est fait sur Dischord (Shudder to Think, Jawbox, Dag Nasty, Fugazi….)

Beach Boys ou Zombies ?
 





Les Beach Boys. Point final.

Hüsker Dü ou The Replacements ?
 
Je crois qu’on m’appelle. Non Hüsker Dü, je pense. J’ai écouté en premier. C’était pas gagné, le premier morceau que j’ai entendu (à part la reprise de It’s Not Funny anymore par Uncommonmenfrommars), c’était : New Day Rising. Pas un truc évident. Le premier disque : Candy Apple Grey. J’ai détesté le morceau d’ouverture et puis après j’ai découvert la 8è merveille du monde. Les Replacements, j’ai découvert assez tard par rapport à mon espace temps de découvertes, j’ai écouté Tim en même temps que je découvrais Bakesale de Sebadoh. De bons souvenirs où toutes les portes s’ouvraient.

Cheap Trick ou Thin Lizzy ?
 

Pas pareil. Mais Cheap Trick est sur le podium quel que soit le concurrent. Tu as entendu le jeu de Bun E Carlos sur « Invaders of the heart » ? In Colors est un de mes disques préférés.  J’aime bcp Thin Lizzy aussi hein. Y’a quelque chose chez Thin Lizzy qui vient davantage du blues mais ce sont aussi de fins mélodistes. Un truc très enveloppé.

Echo and The Bunnymen ou Interpol?
 

OK, je vois ! Echo and the Bunnymen. Les deux premiers albums d’Interpol me foutent un sérieux mal au bide aussi. Mais bon… Echo And The Bunnymen, j’aime tout Ocean Rain. Un sacré morceau sur Heaven Up Here: All my Colours. Et l’album éponyme, le morceau qui le conclut est superbe : All my life. Je crois que c’est celui que je préfère.

2 commentaires: